Projet de construction d’une centrale photovoltaïque de 10 MW à Tozeur

Dans le cadre de la diversification de son mix énergétique pour la production d’électricité, de l’amélioration du niveau d’indépendance par rapport aux ressources d’origine fossile et de la valorisation du potentiel énorme en ressources énergétiques renouvelables (Solaire et éolien) dont dispose notre pays, la Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz (STEG) a commencé depuis l’année 2000 le développement de la filière éolienne à travers la construction de la première centrale 54 MW à Haouaria, puis une deuxième centrale fin 2013 à Bizerte (Kchabta-Metline) d’une puissance globale de 190 MW.

La STEG vient d’élaborer récemment un nouveau plan d’action, dans le cadre du Plan Solaire Tunisien, qui stipule la construction de plusieurs centrales solaires et éoliennes d’ici 2020 avec une puissance globale de l’ordre de 300 MW en énergie éolienne et 67 MW en énergie solaire photovoltaïque.

La STEG a entamé, alors, son premier projet pour la construction d’une centrale solaire photovoltaïque (PV) pilote de 10 MW à Tozeur. Ce projet a fait l’objet d’une étude de préfaisabilité technico-économique achevée en septembre 2012.

Cette centrale sera implantée sur un site à côté de la route Tozeur-Nafta à proximité du poste de transformation 150/33 kV (de la STEG) sur une surface de 22 ha. La puissance programmée est de 10MW avec la possibilité d’extension dans le futur.

Conditions économiques:

L’étude de pré-faisabilité réalisée en 2012 a montré les constats suivants :

  • Un coût global de l’ordre de 17.5 millions d’€ sans tenir compte des lignes d’évacuation, avec une tendance à la baisse, malgré la dégradation du Dinar tunisien, étant donné la forte régression des prix des modules PV sur le marché international depuis 2012 (diminution du coût des modules PV sur le marché allemand à raison de 30% entre septembre 2012 et novembre 2014, source www.pvxchange.com).
  • Temps de retour sur investissement estimé à 11 ans avec la possibilité d’amélioration pour les mêmes raisons.
  • Un facteur de charge de 19%.
  • Une production estimée à environ 17 GWh/an.
  • Eviter la consommation de 4 ktep/an de gaz.

Projet Multi-Dimension:

Dimension sociale

Le projet permettra la création d’environ 20 emplois permanents et plus de 100 emplois occasionnels durant la phase de construction.

Dimension environnementale

Le projet permettra d’éviter l’émission de 8.4 kt/an de CO2.

Intégration locale

Le taux d’intégration locale est estimé à 36%.

Financement

Ce projet sera financé par la banque allemande KfW, dans le cadre de la coopération Tuniso-allemande, sous forme d’un crédit bonifié à un taux réduit ne dépassant pas les 2% et pour une durée de 12 ans dont 5 ans période de grâce. Dans ce cadre, une équipe de la KfW a réalisé au mois d’octobre 2014 une mission d’évaluation avec la STEG.

Calendrier d’exécution

La STEG a déjà préparé le cahier des charges pour le lancement de l’appel d’offres prochainement. Le planning de réalisation est prévu pour l’année 2015.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0